I am not an engineer
Must read:Is there a real future in data analysis for self-learners without a math degree?

Passer à la dernière version d’Android avec Cyanogenmod (Galaxy Tab 3 T310)

Installer Android Lollipop sur votre tablette Galaxy Tab 3, c’est possible! Voici comment faire avec les bons fichiers et dans le bon ordre…

Il fut un temps…

…j’avais un Samsung SII, qui fonctionnait encore parfaitement sous Android 2.3 Gingerbread. Malheureusement, de moins en moins d’applications ne tournaient sur cette version d’Android. Quelques recherches sur Internet plus tard : la solution avec Cyanogenmod. En deux heures, j’ai modernisé mon appareil et du même coup accéléré son fonctionnement. Merci Cyanogenmod!

Aujourd’hui, c’était le tour de ma tablette Samsung Galaxy Tab 3 (T310). Elle marchait à merveille, mais Microsoft a décidé de restreindre la disponibilité de sa suite Office à la toute dernière version d’Android : Lollipop. Après avoir désinstallé Office de mon ordinateur marchant sous Windows 8.1 (ceci mériterait un billet tout entier…), j’ai souhaité bénéficier pleinement de mon abonnement (de nigaud à dix balles par mois…) en installant Office sur ma tablette, comme initialement prévu.

C’est quoi Cyanogenmod? Pour les initiés et curieux, il faut savoir que les téléphones et tablettes fonctionnent sous un système d’exploitation. Par exemple iOS pour les iPhones, Windows Mobile pour certains Nokia ou Android pour une grande partie des téléphones mobiles. Lorsqu’on s’achète un téléphone via un opérateur télécom, le téléphone vient avec un système d’exploitation modifié. Certaines applications sont alors installées d’office et ne peuvent être désinstallées. En plus, les fabricants de téléphones eux-mêmes surchargent les versions dites pures d’Android avec leur propre environnement, parfois utile. Dans le cas d’Android, ce sont les fabricants de téléphones et les fournisseurs d’accès à Internet qui décident des mises à jour des systèmes d’exploitation. Mon Samsung Galaxy SII disposait initialement de la version 2.1 ou 2.2 Froyo, si je m’abuse. Je pouvais faire une mise à jour pour passer à Android 2.3 Gingerbread. Puis, plus rien. C’était alors le moment de tourner vers Cyanogenmod, qui offre des versions inofficielles d’Android bien plus récentes. Leur installation n’est pas facile au début, mais les plus curieux se débrouilleront très bien grâce à la formidable communauté de hackers (au sein anglais du terme, donc pas de “méchants pirates” mais des bricoleurs souvent ingénieux et altruistes).

Quelques bonnes raisons de passer d’une version officielle, bridée et encombrée, à une version Cyanogenmod:
– il n’y a plus de mise à jour pour mon appareil mobile (téléphone ou tablette)
– accès à toutes les applications disponibles (par exemple la suite Office 365…)
– besoin de libérer son appareil de toutes les applications (souvent) superflues des fabricants et des FAI, prolonger sa durée de vie
– regagner la liberté d’un consommateur averti qui ne se laisse pas imposer un rythme de consommation affolé et peu écologique…!

Quelques bonnes raisons de ne pas le faire:
– on ne veut courir aucun risque (même s’ils se laissent dompter…)
– manque de curiosité et de débrouillardise (au fait, la flemme légitime du consommateur aisé)

Un petit retour sur ma tablette Galaxy Samsung Tab3 8″…

Pourquoi donc actualiser ma tablette? Parce que Microsoft a décidé de rendre sa suite Office 365 accessible uniquement aux détenteurs d’un appareil tournant sous Android 5 Lollipop ou ultérieur. Parce que d’autres applications suivront sans doute prochainement. Parce que je l’ai payé 200 euros. Parce qu’elle est à moi et j’en fais ce que je veux.

L’actualisation de mon téléphone Samsung SII s’est passée comme une lettre à la Poste. Pour la tablette, c’était un peu plus difficile : tutos indisponibles pour ma version, liens rompus, etc. Les recherches étaient fastidieuses. Au final, le résultat a payé. Connaissant le succès de cette tablette en France, il était temps de centraliser le tout dans un billet digeste. Le voici :

Disclaimer

Je ne suis pas responsable de l’intégrité des fichiers utilisés ni du bon fonctionnement de l’installation. L’intention de ce billet est de servir aux utilisateurs souhaitant bénéficier pleinement de leurs appareils légalement acquis, dans un souci d’équité commerciale et environnementale.

Comment se préparer à l’installation de la dernière version sur son appareil ?
– Connaître son appareil : mon Galaxy Tab 3 est la version sans wifi T310, sa version était la JDQ…….. (un numéro avec des lettres et chiffres – en anglais “la built ID”), acheté à la FNAC
– Disposer d’un ordinateur fonctionnant sous Windows ou Linux (je ne sais pas comment utiliser Odin sous Mac)
– Charger complètement la tablette
– libérer un maximum d’espace sur la carte de mémoire interne (environ 5Go) en transférant les fichiers lourds (images et vidéos) sur ordinateur
– Télécharger tous les fichiers nécessaires : http://www.filedropper.com/cyanogenmod12poursamsunggalaxytabt310
>le logiciel pour Windows ODIN – un ensemble de fichiers dans un même dossier : Odin3.ini, Odin3-v3.07.exe, tmax.dll, zlib.dll
>les pilotes USB Samsung – dans mon cas : Samsung-Usb-Driver-v1.5.55.0
>la bonne version du fichier auto-root – dans mon cas : CF-Auto-Root-lt01wifi-lt01wifixx-smt310.tar.md5
>l’application de récupération PhilZ Touch – dans mon cas : philz_touch_6.08.9-lt01wifi.tar.md5
>l’application ROM Manager sur sa tablette (attention, disponible seulement après le “rootage”, la troisième étape ci-dessous)
>la bonne version de Cyanogenmod 12 (12.1), compatible avec son appareil – dans mon cas : cm-12-20150218-UNOFFICIAL-lt01wifi.zip
>la bonne version de GApps (Google Apps) – dans mon cas : gapps-lp-20141212-signed.zip


1) Connaître son appareil

– Aller dans paramètres de l’appareil
– Voir “informations sur cet appareil”
– se noter : numéro officiel de l’appareil, en l’occurrence T310 (wifi seulement), et la version “JDQ…”

Ces instructions ont été testées uniquement sur ma tablette (T310, version JDQ…) avec la version 12 (12.1) de Cyanogenmod. Pour d’autres tablettes et d’autres versions, il faut utiliser des fichiers différents!!

2) Installer les pilotes USB Samsung

Un pilote permet au matériel (par exemple une carte graphique ou un écran) à communiquer avec la carte mère. Ces pilotes sont nécessaires pour que le logiciel ODIN peut transférer des données sans problème sur l’appareil.

– Télécharger les pilotes USB Samsung
– Installer le logiciel en mode administrateur (cliquer à droit sur le fichier, puis confirmer)

3) Rooter son appareil et installer l’application de récupération PhilZ Touch et l’application ROM Manager

Rooter son appareil permet, grosso modo, d’accéder à sa structure, d’apporter des changements au système.
Ce tutorial en anglais montre bien les étapes à suivre : http://androidxda.com/root-samsung-galaxy-tab-3-sm-t310
Seule exception, il ne faut pas utiliser le fichier auto-root.tar, mais bien la bonne version : CF-Auto-Root-lt01wifi-lt01wifixx-smt310.tar.md5

A connaître : les différents mode de lancement de l’appareil. Normalement, on appuie sur le bouton power et la tablette s’allume, charge le système d’exploitation, etc. En cas de problème (le fameux écran bleu pour les ordinateurs), on peut lancer l’appareil différemment (vous vous souvenez peut-être du “safe mode” de Windows 95, avec 16 couleurs). Les appareils sous Android proposent le download mode (mode de téléchargement, pour charger de nouvelles applications et processus systèmes sans véritablement lancer le système d’exploitation) et le recovery mode (mode de récupération, pour “réparer” le système, revenir à un point de récupération, etc.). On peut donc relancer (reboot) son appareil normalement (normal reboot), en mode téléchargement (download reboot) ou en mode récupération (recovery reboot).

A quoi sert ODIN? Odin est simplement un logiciel qui permet de transférer des fichiers sur un appareil Android en download mode.

– allumer sa tablette en mode téléchargement (download mode) : éteindre l’appareil, appuyer simultanément sur power (où l’on allume sa tablette habituellement), volume up (bouton permettant d’augmenter le volume) et home (seul bouton côté écran, en-dessous de l’écran)
– lancer le logiciel ODIN (n’a pas besoin d’être installé) en mode administrateur  (cliquer à droite sur le fichier “…exe” et choisir l’option lancer en administrateur)
– connecter sa tablette à l’ordinateur sur lequel marche ODIN
– attendre jusqu’à ce que ODIN reconnaisse l’appareil connecté
– quand il est connecté, cliquer sur PDA, choisir le fichier CF-Auto-Root-lt01wifi-lt01wifixx-smt310.tar.md5 et appuyer sur start
– quand la tablette affiche un message indiquant que le processus est terminé, cliquer sur PDA, choisir le fichier  et appuyer sur start philz_touch_6.08.9-lt01wifi.tar.md5
– quand la tablette affiche un message indiquant que le processus est terminé, débrancher le câble USB de la tablette et fermer ODIN
– vérifier si l’application superuser s’est bien installée sur la tablette dans le processus
– installer l’application ROM Manager (version gratuite) à partir de Play Store

4) Créer un point de récupération (backup) avec PhilZ Touch

PhilZ Touch est simplement un logiciel pour Android qui se lance en mode récupération (recovery mode). Il est très facile à utiliser et permet de gérer son téléphone grâce à une multitude de fonctionnalités et une interface ergonomique.

– rebooter la tablette normalement (cela veut dire la démarrer)
– l’éteindre à nouveau pour la lancer en mode récupération (recovery mode) : allumer la tablette en appuyant simultanément sur power et volume up
– Dans PhilZ Touch, créer un backup (seulement après avoir libéré de l’espace – environ 5 Go)
– Quitter PhilZ Touch, lancer la tablette, le brancher à l’ordinateur par câble USB et sauvegarder le backup sur son ordinateur (tout en la laissant également sur la tablette)

5) Télécharger les ZIPs Cyanogenmod et Google Apps sur sa tablette

Le fichier ZIP Cyanogenmod constitue le véritable système d’exploitation. Ce type de fichier est également appelé ROM (un peu comme lors du temps des consoles telles que Game Boy…). ROM veut dire read-only memory. C’est-à-dire que les fichiers ROM n’ont pas vocation à être changés par l’utilisateur.
Quant au ZIP Google Apps, il comporte les applications et processus de Google de la nouvelle version d’Android (auxquelles on ne peut pas toucher lorsque l’appareil n’est pas “rooté”). Par exemple : Google Play, Google Play Services, etc.

– Sauvegarder les ZIPs Cyanogenmod cm-12-20150218-UNOFFICIAL-lt01wifi.zip et Google Apps gapps-lp-20141212-signed.zip sur la tablette (dans l’idéal dans le dossier racine pour qu’ils soient faciles à retrouver)

6) Installer les ZIPs Cyanogenmod et Goggle Apps sur sa tablette

L’application ROM Manager facilite la customisation de son appareil Android. En l’occurrence, il sert uniquement à redémarrer en recovery mode. Il sert également à faire des backup (points de récupération) et autres.

– Aller dans l’application ROM Manager
– redémarrer en recovery mode
– Confirmer Oui
– La tablette redémarre en recovery mode en utilisant PhilZ Touch
– Dans PhilZ Touch sélectionner “Install zip”, puis “choose zip from /sdcard”
– sélectionner le ZIP Cyanogenmod cm-12-20150218-UNOFFICIAL-lt01wifi.zip
– Confirmer “Yes”
– encore sélectionner “Install zip”, puis “choose zip from /sdcard”
– sélectionner le ZIP Google Apps gapps-lp-20141212-signed.zip
– Confirmer “Yes”
– toujours dans PhilZ sélectionner  “+++go back+++”, puis “Data Wipe / Factory reset”
– confirmer “yes”
– toujours dans PhilZ “rebooter” la tablette (c’est-à-dire la relancer)

7) Découvrir la nouvelle mouture de sa tablette, en Lollipop

– faire une prière ou fumer une cigarette
– revenir vers sa tablette et crier de joie
– installer toutes les applications disponibles…

…et dire merci à tous les codeurs et bricoleurs qui nous permettent de bénéficier pleinement de nos appareils!

Sources :
http://forum.xda-developers.com/galaxy-tab-3/development/sm-t31x-cyanogenmod-12-1-unofficial-t3094681
http://androidxda.com/root-samsung-galaxy-tab-3-sm-t310 –> attention, utiliser un autre fichier root (ne pas utiliser le fichier auto-root.tar)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *